Formations à l'intention des membres du personnel des centres de prise en charge des violences sexuelles

Le projet CPVS a été lancé en Belgique en novembre 2017. Dans un CPVS, qui se situe tout près du service des urgences d’un hôpital, les victimes de violences sexuelles peuvent bénéficier gratuitement de toute l’assistance possible en un seul et même endroit. Le personnel, composé d’infirmiers/-ères légistes et de psychologues, a été spécifiquement formé pour apporter une aide médicale, médico-légale et psychologique aux victimes de violences sexuelles. Ce personnel est assisté dans sa tâche par des spécialistes tels que des urgentistes, des gynécologues, des urologues, des pédiatres et des psychiatres. Si les victimes le souhaitent, elles peuvent également déposer plainte au CPVS, auprès d’un-e inspecteur/-rice des moeurs de la police spécialement formé/-e à cet effet. Le CPVS est accessible 24 heures sur 24 et sept jours sur sept et la victime y est au centre de l’attention. 

Actuellement, il existe trois CPVS, à Liège (CHU Liège), Gand (UZ Gent) et Bruxelles (CHU Saint-Pierre).

En vue de la pérennisation des CPVS actuels et du lancement des nouveaux CPVS, des formations spécifiquement dédiées au personnel hospitalier sont organisées. Sur ce site web, vous trouverez davantage de renseignements à propos de ces formations.

Agenda de la formation

    • 01/10/21

      09:00-09:30 Introduction - IEFH

      09:30-12:10 Les centres de Prise en charge des Violences Sexuelles - IEFH

      13:00-16:50 Sexologie et violences sexuelles - Cendrine Verhoeven

       

      04/10/21

      09:00-12:10 Les violences sexuelles - Lisa Fomenko

      12:50-17:00 Conséquences psychologiques des violences sexuelles - Adelaïde Blavier et Mireille Monville

       

      05/10/21

      09:00-13:10 Conséquences psychologiques des violences sexuelles: le suicide - Lydia Lassaux

      13:50-17:00 La prise en charge des victimes avec problématiques psychiatriques - Nora Koraichi et Kelly Gustot

       

      06/10/21

       09:00-16:55 La première aide psychologique - Pascal Lapeyre et Sandrine Belenger

       

      07/10/21

      09:00-13:10 Les violences sexuelles et les drogues, l'alcool, l'intoxication - Etienne Quertemont

      13:50-17:00 La prise en charge des victimes avec handicap mental - Aditi

       

      08/10/21

      09:00-12:10 Introduction au système judiciaire et au droit pénal - Patrick Lambotte

      12:50-16:40 Les violences sexuelles par rapport au droit pénal en général - Marjorie Culot

       

      11/10/21

      11:10-14:25 Le secret professionel - Chritsel de Craim

      14:30-16:40 Les violences conjugales - Fabienne Glowacz

       

      12/10/21

      10:30-13:10 La prise en charge des victimes mineures - IEFH

      13:50-15:50 Premier accueil psychologique des victimes mineures et de leurs personnes de soutien - Joy Parisi et Evelyne Jacques

      16:00-17:00 Carte sociale - Kévin Lepage

       

      13/10/21

      09:00-10:30 Les personnes âgées - Adina Inescu

      10:40-12:40 Les personnes migrantes et les personnes en séjour illégal - Catherine Pauwels

      13:20-15:20 LGBTQI+ - Frédéric Burdot

      15:30-16:30 Le service social de l'hôpital et les interprètes/médiateurs-rices sociaux-les - Laura Di Domenico et Melek Eren

       

      14/10/21

      09:00-11:00 Les hommes - Fanny Meurice

      11:10-13:10 Les personnes prostituées/travailleurs.ses du sexe - Cécile Cheront

      13:50-17:00 La prise en charge des personnes de soutien - Boris Kettmus

       

      15/10/21

      09:00-16:55 Soigner le personnel soignant - Adelaïde Blavier et Mireille Monville

    • 18/10/21

      11:10-13:10 Conséquences médicales des violences sexuelles - Charlotte Rousseau

      19/10/21

      09:00-11:00 Prise en charge médicale - Christine Gilles

      11:10-12:10 Principes-clés de la prise en charge par le CPVS (victimes majeures) - Christine Gilles

      12:50-13:50 Prise en charge médicale - Agnès Libois

      14:00-17:30 Techniques de communication - Sophie Darimont et Catherine Dans

      20/10/21

      09:00-12:10 L’évaluation de risque - Boris Kettmus

      12:50-16:45 Le recueil de la parole des victimes - Nadia Ounifi

      21/10/21

      09:00-16:55 L’examen médico-légal pour les victimes majeures - Aurélien Partoune

      22/10/21

      10:00-13:10 Photos médico-légales - Katrien de Munter

      25/10/21

      09:00-11:00 Le CPVS : rôle de la police - Claire Cervello

      11:10-14:50 L’examen gynécologique - Charlotte Rousseau 

      15:00-17:00 Collaboration avec le laboratoire ADN - Personne de référence du laboratoire ADN - Angelo Abati

      26/10/21

      09:00-13:10 Le CPVS : rôle du parquet - Marjorie Culot

      13:50-17:00 Le service d'accueil des victimes des Maisons de justice - Laurence Van Innis et Christelle Rinchard

      27/10/21

      09:00-16:55 L’examen médico-légal pour les victimes mineures - Wouter Karst

      28/10/21

      09:00-13:10 Gestion de cas - Charlyne Liétard et Mélissa Passau

      14:00-16:00 La feuille de route médico-légale - Charlyne Liétard et Mélissa Passau

      29/10/21

      09:00-13:10 Le CPVS : rôle de la police - Claire Cervello

      13:50-17:00 Les victimes en phase non-aiguë - Anne beaurain, Sophie Dantoin, Catherine Haillez et Vincent Liesse

      02/11/21

      09:00-13:10 Collaboration avec associations concernées par les victimes mineures - Guy De Clercq, Aziz Haloui, Joy Parisi et Evelyne Jacques

      13:50-17:00 Echange des pratiques de terrain - Charlyne Liétard et Mélissa Passau

    • 18/10/21

      09:00-11:00 La fonction de psychologue CPVS - Sandrine Belenger

      11:10-15:30 Introduction à l’EMDR - Alexandra Psallas

      19/10/21

      09:00-12:10 Comportements à risque - Phillippe Kempeneers

      14:00-17:30 Techniques de communication - Sophie Darimont et Catherine Dans

      20/10/21

      09:00-13:10 Aborder les violences sexuelles en thérapie - Philippe Kempeneers

      13:50-17:00 Le modèle des 3 phases - Françoise Detournay

      21/10/21

      09:00-12:10 Introduction à la neurobiologie - Virginie Neirinckx

      12:50-17:00 Stress aigu et état de stress post-traumatique - Adelaïde Blavier

      22/10/21

      09:00-16:55 Prise en charge psychologique au CPVS - Sandrine Belenger

      25/10/21

      09:00-12:40 Orientation pour le suivi à long terme - Sarah Galdiolo

      13:20-17:00 Théorie systémique - Caroline Boland

      26/10/21

      09:00-12:40 La résilience - Adelaïde Blavier

      13:20-17:00 Réseau et entourage des victimes - Etienne Vermeiren

      27/10/21

      09:00-12:10 La vie sexuelle après les violences sexuelles - Cendrine Vanderhoeven

      12:50-16:30 Théorie cognitivo-comportementale - Docteur Pierre Cole

       

Modules de la formation

    • Introduction des formations

      • Introduction de la formation de base : but, public-cible, programme…
      • Modalités pratiques
      • Présentation des participant-e-s (tour de table)

       

      Les Centres de Prise en charge des Violences Sexuelles

      • Historique (Convention d’Istanbul, projet-pilote, étude scientifique, déploiement national)
      • 1ère approche du modèle CPVS :

      o          Sa rédaction (groupes de travail) ;

      o          Points-clés (multidisciplinarité, partenariats, victime au centre, prise en charge holistique, « maison », gratuité…) ;

      o          Les nouvelles fonctions (infirmier-e légiste, coordinateur-rice CPVS et IPM) et le rôle de chacun-e

      o          Trajet de la victime au sein du CPVS

       

      Indicateur : Première approche des CPVS, leur construction, le modèle CPVS

       

      Sexologie et violences sexuelles

      • Tabous
      • Parler de la sexualité, connaissance du corps
      • Etre à l’aise avec ce thème
      • Jeux de rôles

       

      Indicateur : Mieux appréhender le thème de la sexualité et être davantage à l’aise avec ce thème

    • Les violences sexuelles

      • Définitions
      • Prévalence (y compris, chiffre noir, personnes vulnérables)
      • Mythes du viol et sur les violences sexuelles
      • Quelques théories explicatives (dynamiques violences, dévoilement…)

       

      Indicateur : Première approche du thème des violences sexuelles, afin de mieux connaître les chiffres, les théories et les dynamiques sous-jacentes

       

      Conséquences psychologiques des violences sexuelles

      • Traumas
      • Stress aigu & état de stress post-traumatique
      • Dissociation et stabilisation
      • Personnes vulnérables
      • Cas pratiques

       

      Indicateur : Connaître les premières réactions psychologiques des victimes à la suite de violences sexuelles et y réagir adéquatement

    • Conséquences psychologiques des violences sexuelles : le suicide

      • Cadre clair quant aux réactions à adopter face aux comportements suicidaires (en face-à-face ou par téléphone, par mail)
      • Pratique et outils

       

      Indicateur : Savoir identifier les signes de pensées suicidaires et réagir adéquatement face à des victimes présentant des pensées suicidaires à la suite de violences sexuelles

       

      La prise en charge des victimes avec problématiques psychiatriques

      • Symptômes et antécédents de la victime
      • Types de problématiques psychiatriques
      • Interférence avec le trauma
      • Spécificités de la prise en charge
      • Orientation vers d’autres organisations et vers le réseau existant
      • Outils pratiques

       

      Indicateur : Savoir détecter des victimes présentant ce type de problématique, l’impact sur la prise en charge au CPVS et vers quels services le CPVS peut les orienter

       

    • La première aide psychologique

      • 5 principes
      • Donner un cadre psychologique pour aborder des sujets sensibles (VS, sexualité)
      • Soutien possible du/de la psychologue envers l’infirmier-e légiste
      • Plan de sécurité
      • Evaluation du risque de violence (envers les autres/soi-même)
      • Pour les victimes et les personnes de soutien
      • Cas pratiques

       

      Indicateur : Savoir fournir une première aide psychologique (selon le modèle CPVS) aux victimes et personnes de soutien se présentant dans un CPVS

    • Les violences sexuelles et les drogues / l’alcool / l’intoxication

      • Détection
      • Prévalence
      • Conséquences
      • Impact sur la prise en charge
      • Point d’attention sur le black-out
      • Présentation de la ligne Infor-drogues

       

      Indicateur : Savoir détecter les différents problèmes d’intoxication chez une victime, connaître les conséquences possibles et savoir l’impact que cela peut avoir sur la prise en charge par le CPVS

       

      La prise en charge des victimes avec handicap mental

      • Symptômes et antécédents de la victime
      • Spécificités de la prise en charge
      • Orientation vers d’autres organisations
      • Protection de la victime
      • Attitude et réactions à adopter (pratique)

       

      Indicateur : Savoir détecter des victimes présentant ce type de problématique, l’impact sur la prise en charge au CPVS et vers quels services le CPVS peut les orienter

    • Introduction au système judiciaire et au droit pénal

      • Présentation du système judiciaire belge (organisation judiciaire, juge, parquet, tribunaux et cours…)
      • Introduction au droit pénal
      • Commission et Bureau d’Aide juridique

       

      Indicateur : Acquérir les notions de base des institutions et du système judiciaires belge et du droit pénal

       

      Les violences sexuelles par rapport au droit pénal en général

      • Définitions légales (attentat à la pudeur, viol)
      • Notion de consentement
      • Plainte (procédure avec police, parquet…)
      • Prescription (surtout pour les victimes mineures)
      • L’exploration corporelle
      • Rôle de la police et du parquet

       

      Indicateur : Acquérir une meilleure connaissance des notions de base du droit pénal par rapport à la thématique des violences sexuelles en phase aiguë

    • Le secret professionnel

      • Secret médical : art. 458 Code Pénal
      • Secret professionnel partagé
      • Exception au secret professionnel : signalement au/à la Procureur-e du Roi (art. 458bis)
      • Cas pratiques

       

      Indicateur : Avoir une meilleure connaissance de la notion de secret professionnel (médical), et de ses limites, et savoir dans quelles conditions le signalement au/à la Procureur-e du Roi peut/doit être fait

       

      Techniques de communication

      • Communication bienveillante, assertive et non-violente

       

      Indicateur : Etre plus à l’aise dans la communication, y compris dans des situations de crise

       

      Les violences conjugales

      • Dynamiques, cycles
      • Différences entre conflit, domination conjugale et violences
      • Orientation vers d’autres organisations (FJC)

       

      Indicateur : Avoir une meilleure connaissance des spécificités des violences entre partenaires et des structures pouvant accueillir ces victimes

       

    • La prise en charge des victimes mineures

      • Présentation du modèle CPVS
      • Spécificités des victimes mineures (plainte/non-plainte, droit pénal, droit des patient-e-s, imprescriptibilité)

       

      Indicateur : Première introduction à la prise en charge des victimes mineures par le CPVS et acquérir les outils pour les accueillir adéquatement
       

      Premier accueil psychologique des victimes mineures et de leurs personnes de soutien

      • Outils pour accueillir les victimes mineures (vocabulaire, comment aborder le sujet…)
      • Déontologie

       

      Indicateur : Savoir fournir un premier accueil et une première aide psychologique spécifiques pour les victimes mineures et leurs personnes de soutien
       

      Carte sociale

      • Autres services d’aide aux victimes, associations, groupes de parole… en fonction de la spécificité locale
      • Victimes précarisées

       

      Indicateur : Mieux connaître les services qui peuvent intervenir pour le suivi des violences sexuelles au niveau local et organiser un suivi adéquat pour les victimes précarisées (intervention du service social de l’hôpital, par exemple)

    • La prise en charge des groupes spécifiques

      • Les personnes migrantes et les personnes en séjour illégal (2h00)
      • LGBTQI+ (2h00)
      • Les personnes âgées (1h00)
      • Le service social de l’hôpital et les interprètes/médiateurs-rices sociaux-les (1h00)

       

      Indicateur : Savoir détecter les groupes vulnérables, leur fournir une prise en charge adéquate et les réorienter vers les services spécifiques

       

    • La prise en charge des groupes spécifiques (suite)

      • Les hommes (2h00)
      • Les personnes prostituées/travailleurs-ses du sexe (2h00)

       

      La prise en charge des personnes de soutien

       

      Indicateur : Savoir apporter une assistance adéquate aux personnes qui accompagnent les victimes de violences sexuelles, à la fois pour les aider elles, mais aussi pour les soutenir dans leur aide apportée aux victimes

    • Soigner le personnel soignant

      • Impact du travail sur le personnel CPVS
      • Notions de trauma vicariant, neurones miroir
      • Stratégies de coping
      • Outils
      • Importance de la supervision et de l’intervision

       

      Indicateur : Acquérir des stratégies pour gérer l’impact du CPVS sur soi-même en tant que personnel soignant (coping, supervision et intervision)

    • La fonction d’infirmier-e légiste et de gestionnaire de cas

      • Historique et raison d’être de la fonction
      • Rôle central pour la victime
      • Plan d’action infirmier-e légiste

       

      Indicateur : Première introduction aux fonctions d’infirmier-e légiste et de gestionnaire de cas ainsi qu’au plan d’action infirmier-e légiste, connaître son importance et son rôle

      Conséquences médicales des violences sexuelles

       

      Indicateur : Connaître les conséquences médicales principales des violences sexuelles sur les victimes et savoir les identifier

    • Prise en charge médicale

      • Evaluation globale de la victime
      • Soins de première urgence
      • Prélèvements et traitements
      • Suivi médical
      • Collaboration avec le Centre de référence VIH
      • Attestation médicale

       

      Indicateur : Savoir évaluer l’état global de la victime pour faire appel à un-e médecin si nécessaire, savoir apporter les premiers soins, savoir quels sont les prélèvements et les traitements à apporter aux victimes en phase aiguë, savoir le suivi médical à assurer pendant la gestion de cas (médications, rendez-vous…), savoir collaborer efficacement avec le Centre de référence VIH, accent mis sur l’importance de l’attestation médicale

      Principes-clés de la prise en charge par le CPVS (victimes majeures)

      • Victime au centre
      • Autonomie, participation et collaboration de la victime

       

      Indicateur : Connaître les principes de base de la prise en charge par le CPVS pour les victimes majeures et savoir les appliquer

    • L’évaluation de risque

      • Gestion des situations de crise
      • Explication des outils d’évaluation de risque

      Indicateur : Savoir réagir face à des situations de crise et savoir utiliser les évaluations de risque présentes dans le modèle CPVS

      Le recueil de la parole des victimes

      • Majeures et mineures
      • Non-suggestibilité, neutralité
      • Ecoute active
      • Casus

       

      Indicateur : Savoir recueillir la parole des victimes adéquatement, avec une attitude non-suggestive, neutre et d’écoute active, importance du récit spontané

    • L’examen médico-légal pour les victimes majeures

      • Lésions physiques et génitales
      • Description et interprétation
      • Toxicologie
      • Prélèvements
      • Point d’attention par rapport aux différences culturelles

       

      Indicateur : Savoir réaliser l’examen médico-légal de victimes majeures de violences sexuelles et savoir décrire correctement les différentes lésions rencontrées

    • L’examen médico-légal pour les victimes mineures

      • Spécificités pour les victimes mineures
      • Hymen
      • Point d’attention sur les variations dermatologiques

       

      Indicateur : Savoir réaliser l’examen médico-légal de victimes mineures de violences sexuelles, en mettant l’accent sur les spécificités par rapport aux majeures (prélèvements, types d’écouvillons…)

    • La feuille de route médico-légale

      • Informed consent

       

      Indicateur : Savoir remplir correctement la feuille de route médico-légale avec les informations nécessaires pour une procédure judiciaire éventuelle

      L’examen gynécologique

      • Utilisation des écouvillons, spéculums, etc.
      • Y compris cas pratiques

       

      Indicateur : Savoir réaliser l’examen gynécologique d’une victime avec l’utilisation de différents types d’écouvillons, accent mis sur la pratique

      Collaboration avec le laboratoire ADN

      • Conservation des prélèvements
      • Analyse des prélèvements

       

      Indicateur : Mieux comprendre le rôle du laboratoire ADN dans la prise en charge au CPVS et reconnaître l’importance d’une conservation correcte des prélèvements

    • Photos médico-légales

       

      Indicateur : Savoir réaliser des photos médico-légales correctes avec le matériel à disposition au CPVS dans le but que ces photos puissent servir à une éventuelle interprétation par un-e médecin légiste dans le cadre d’une procédure judiciaire

    • Le CPVS : rôle du parquet

      • Le processus juridique :
        • Prise de contact
        • Magistrat-e de référence CPVS
        • Réquisitions
        • Classement sans suite
        • Juge d’instruction
      • Cadre légal CPVS

       

      Indicateur : Mieux comprendre le rôle du parquet au sein du CPVS et l’interconnexion des différentes disciplines entre elles (infirmier-e légiste – parquet)

      Les Maisons de Justice et le Service d’Accueil des Victimes

      • Rôle et brève explication du fonctionnement
      • Procédure particulière CPVS

       

      Indicateur : Mieux comprendre le fonctionnement des Maisons de Justice et du SAcV et savoir collaborer dans le cadre de la procédure particulière CPVS

    • Le CPVS : rôle de la police

      • Les inspecteurs-rices des mœurs
      • Collaboration CPVS – police
      • Types d’audition et cas spécifique de l’audition vidéo-filmée CPVS
      • Les preuves : importance des prélèvements médico-légaux

       

      Indicateur : Mieux comprendre le rôle du police au sein du CPVS et l’interconnexion des différentes disciplines entre elles (infirmier-e légiste –inspecteur-rice des mœurs)

    • Gestion de cas

      • Importance du suivi (victimisation secondaire)
      • Suivi des rendez-vous
      • Orientation personnalisée et humaine

       

      Indicateur : Savoir réaliser la gestion de cas des victimes et reconnaître son importance

      Les victimes en phase non-aiguë

      • Réorientation vers d’autres services et présentation des services d’aide aux victimes et de leurs différences (Service d’accueil des Maisons de Justice, Service d’aide aux victimes, Service d’aide policière aux victimes, SOS Viol/CAW…)
      • Pourquoi

       

      Indicateur : Comprendre l’importance de la phase aiguë pour la prise en charge du CPVS et savoir comment et vers quels services réorienter les victimes en phase non-aiguë

    • Collaboration avec associations concernées par les victimes mineures

      • Collaboration spécifique avec VK/SOS Enfants
      • Clarifications des rôles SAJ/SPF/OCJ

       

      Indicateur : Savoir collaborer avec VK/SOS Enfants selon les modalités définies dans les accords de coopération et mieux comprendre les rôles et tâches de chacun

      Echange des pratiques de terrain

    • La fonction de psychologue CPVS

      • Rôle
      • Introduction au plan d’action psychologue CPVS

       

      Indicateur : Première introduction à la fonction de psychologue ainsi qu’au plan d’action psychologue, connaître son importance et son rôle
       

      Introduction à l’EMDR

      • Dans le cadre du CPVS

       

      Indicateur : Connaître les principes de base de l’EMDR et son utilité pour le suivi de violences sexuelles

    • Prise en charge psychologique au CPVS

      • Plan d’action psychologue
      • Psychoéducation
      • Traumatismes

       

      Indicateur : Savoir apporter une prise en charge psychologique aux victimes majeures en phase aiguë selon le modèle CPVS

    • Aborder les violences sexuelles en thérapie

      • Reconnaître le fait d’être victime
      • Verbaliser les violences sexuelles

       

      Indicateur : Savoir aborder adéquatement les violences sexuelles et le fait d’être victime en thérapie
       

      Le modèle des 3 phases

      • Points d’attention sur les techniques de stabilisation
      • Outils

      Indicateur : Mieux comprendre les réactions à la suite de trauma et maîtriser les techniques de stabilisation

    • Introduction à la neurobiologie

      • Lien avec la psychoéducation

       

      Indicateur : Mieux comprendre le fonctionnement et l’impact de la prise en charge psychologique (psychoéducation) sur le cerveau
       

      Stress aigu et état de stress post-traumatique

      • Questionnaires
      • Traitement
      • Trauma complexe à gérer pendant la phase aiguë
      • D’un point de vue plus psychologique

       

      Indicateur : Savoir reconnaître les symptômes de stress aigu et d’état de stress post-traumatique par l’utilisation de questionnaires et savoir apporter un traitement

       

    • Comportements à risque

      • Suicide
      • Automutilation
      • Victimisation secondaire
      • Etc.

       

      Indicateur : Savoir reconnaître les comportements à risque et comment intervenir

       

    • Théorie cognitivo-comportementale

       

      Indicateur : Connaître les principes de base de la théorie cognitivo-comportementale et son utilité pour le suivi de violences sexuelles
       

      Théorie systémique

      • Point d’attention sur le trauma transgénérationnel

       

      Indicateur : Connaître les principes de base de la théorie systémique et son utilité pour le suivi de violences sexuelles

       

    • La résilience

       

      Indicateur : Mieux appréhender la notion de résilience et sa dynamique et comment la favoriser chez des victimes de violences sexuelles
       

      Réseau et entourage des victimes

      • Relations toxiques
      • Prise en charge des personnes de soutien

       

      Indicateur : Mieux comprendre les dynamiques dans l’environnement de la victime et prendre la charge la victime avec son réseau

       

    • La vie sexuelle après les violences sexuelles

       

      Indicateur : Connaître l’impact des violences sexuelles sur la vie sexuelle à moyen et long terme et savoir assister la victime dans son cheminement
       

      Orientation pour le suivi à long terme

      • Préparer l’orientation personnalisée et humaine
      • Se distancier

       

      Indicateur : Savoir orienter de façon adéquate les victimes pour un suivi à long terme après le CPVS et savoir prendre un recul nécessaire dans la relation de soins

       

Orateurs-trices

Christine Gilles


Gynécologue
CHU Saint-Pierre

Catherine Dans


Maître assistante
HELMo

Cendrine Vanderhoeven


Sexologue

Etienne Quertemont


Professeur Ordinaire
Université de Liège

Sophie Darimont


Maître assistante
HELMo

Yoan Cecco


Psychologue et formateur externe
Centre de Prévention du Suicide

Adina Inescu


Sexologue clinicienne, chercheuse et doctorante
Université de Liège

Alain Joret


Psychologue
Aditi WB

L’équipe CPVS


L’équipe des Centres de Prise en charge des Violences Sexuelles (CPVS)
L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes

Fanny Meurice


Psychologue clinique

Wouter Karst


Médecin légiste

Alexandra Psallas


Psychologue/psychothérapeute

Aurélien Partoune


Médecin
Université de Liège

Angelo Abati


Médecin légiste et expert ADN
ULG

Sandrine Belenger


Psychologue clinicienne et pscychotraumatherapeute
ULB et KUL

Etienne Vermeiren


Psychologue clinicien, Criminologue, Psychothérapeute et expert en Psychologie.
Cliniques Universitaires Saint-Luc

Sarah Galdiolo


Professeure de psychologie clinique
Université de Mons

Kèvin Lepage


Responsable du pôle recherche et développement et assistant social
l’ASBL Némésis Charleroi

Laura Di Domenico


Assistente sociale et adjointe à la chef
L'équipe du CHU Marie Curie

Françoise Detournay


Psychothérapeute et psychotraumatologue
Institut belge de Psychotraumatologie

Lisa Fomenko


Assistante scientifique
International centre of Reproductive Health

Nadia Ounifi


Coordinatrice nationale du projet «audition mineur»
Police Judiciaire Fédérale-Direction

Patrick Lambotte


Avocat et Assistant
ULiège

Philippe Kempeneers


Docteur en psychologie, sexologue et psychothérapeute
UL, ULB et UCL

Cécile Cheront


Coordinatrice
ASBL Espace P...

Pierre Cole


Psychiatre et responsable
Centre Psycho-médical Belle-idée (Waterloo)

Boris Kettmus


Psychologue clinicien
CPVS de Liège

Caroline Boland


Psychologue clinicienne, psychothérapeute et psychotraumatologue
Université de Liège

Eveline Jacques


Psychologue
SOS enfants de Charleroi

Joy Parisi


Psychologue
SOS enfants de Charleroi

Christelle Rinchard


Assistante de Justice
Service d’accueil des victimes de Charleroi

Fabienne Glowacz


Docteure en Psychologie, Psychologue Clinicienne et Expert
Les Tribunaux et l'UL

Emergency Victim Assistance


La zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles.

Laurence van Innis


Attachée chargée de l’accueil des victimes
Administration générale des Maisons de justice

Charlyne Liétard


Infirmière légiste
CPVS de Bruxelles

Mélissa Passau


Sage-femme légiste
CPVS de Bruxelles

Christel De Craim


Responsable du Service de la politique criminelle
Service Public Fédéral Justice belge

Charlotte Rousseau


Gynécologue-obstétricienne
CHU saint-Pierre

Eren Melek


Adjointe à la chef
CHU Charleroi

Catherine Haillez et Vincent Liesse


Psychologues cliniciens
SOS VIOL

Guy De Clercq


Conseiller de l’aide à la jeunesse et dirigeant
Service de l’aide à la jeunesse de Mons et division judiciaire de Mons

Adélaïde Blavier


Professeure et responsable de l’Unité de Psychotraumatisme et Psychologie Légale
Université de Liège

Marjorie Culot


Premier substitut
Parquet de Bruxelles